Léon Charles dément, le journal Noticias Caracol persiste, Claude Joseph encore pointé du doigt !

(TripFoumi Enfo) – Après la sortie du Directeur de la Police Nationale d’Haïti (PNH) Léon Charles pour démentir le journal colombien concernant les résultats préliminaires d’une enquête journalistique qui a mis le Premier Ministre a.i Claude Joseph à l’index dans le cadre de l’assassinat du Président de facto Jovenel Moïse, le journal Noticias Caracol réagit, persiste et signe ce jeudi 15 juillet 2021.

À la suite de la parution sur la chaîne de Télévision Colombienne Noticias Caracol des révélations concernant l’implication présumée de Claude Joseph dans l’assassinat de Jovenel Moïse, ce jeudi matin, la Police Nationale d’Haïti et l’Ambassade d’Haïti en Colombie ont démenti les allégations du journal selon lesquelles il serait le principal auteur de l’assassinat du président Jovenel Moïse.

Peu de temps après la sortie des autorités haïtiennes sur cette affaire, le journal Noticias Caracol a réagi, et dit avoir appris que les autorités de plusieurs pays, dont Haïti, détiennent des informations dans lesquelles, la participation présumée du Premier Ministre a.i Claude Joseph aurait été évoquée.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Le Journal a noté que les déclarations des autorités haïtiennes contrastent avec les conclusions du FBI et d’autres juridictions, dans lesquelles le nom du Premier ministre haïtien a été mentionné par des dénonciateurs.

Ce jeudi matin, la Police haïtienne et l’Ambassade d’Haïti en Colombie ont diffusé deux déclarations. Elles nient que le Premier ministre démissionnaire Claude Joseph ait lié à l’enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse.

Par ailleurs, la chaîne de télévision colombienne a révélé qu’au moins trois (3) des Colombiens qui faisaient partie du plan qui s’est terminé avec l’assassinat du 58ème Président haïtien ont avoué que dans les semaines précédant l’assassinat, ils avaient tenu des réunions avec des politiciens haïtiens pour concevoir le crime.

Les trois hommes ont cité le nom de l’actuel Premier ministre a.i Claude Joseph comme l’un des participants à l’une de ces rencontres avec des les anciens militaires colombiens. Le Journal Noticias Caracol déclare qu’il existerait des images, ainsi que des appels téléphoniques qui lient Joseph aux mercenaires. 

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker