Certains des mercenaires étaient au courant du complot d’assassinat de Jovenel Moïse, selon le président Iván Duque

(TripFoumi Enfo) – Les révélations concernant l’assassinat du « président » Jovenel Moïse continuent de couler à flot dans la presse nationale et internationale. »Un petit groupe de commandos colombiens était au courant du complot visant à assassiner Jovenel Moïse », a déclaré, ce jeudi 15 juillet, le président colombien Iván Duque sur les ondes de la radio LA FM en Colombie.

Le journal Miami Herald, qui rapporte les propos de ce dernier, précise que Iván Duque assure que son administration donne de bonnes pistes dans l’enquête sur l’assassinat du 58 ème Président d’Haïti, Jovenel Moïse.

« Tout porte à croire qu’un groupe de personnes est arrivé en Haïti « à l’aveuglette », pris dans une mission de protection supposée et…un groupe plus petit avait apparemment des informations détaillées sur l’opération criminelle et l’intention de tuer le Président d’Haïti », a fait savoir le président Duque.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop:https://t.me/TripFoumi!

Il a mentionné qu’un soldat, qui était présent en Haïti est retourné en Colombie et a témoigné dans le cadre de l’enquête sur l’exécution de Jovenel Moïse en sa résidence privée à Pèlerin 5 dans la matinée du 7 juilet 2021.

Les yeux des autorités et de la presse colombiennes sont rivés sur l’affaire de l’assassinat de Jovenel Moïse où plus d’une vingtaine de mercenaires, pour la grande majorité d’origine colombienne, auraient participé, selon la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ).

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker