La délégation américaine contrainte de laisser les lieux avant la fin des funérailles de Jovenel Moïse

(TripFoumi Enfo) – La délégation américaine a du laisser les lieux où se déroulaient les funérailles de Jovenel Moïse ce vendredi 23 juillet 2021 avant même la fin de la cérémonie sous la contrainte de certains militants. Également, Léon Charles qui se trouvait dans la même zone que cette délégation était dans le viseur des protestataires.

Les manifestants, en furie, ont lancé des mots ronflants contre la délégation américaine. Selon eux, les États-Unis d’Amérique ont quelques choses à voir dans l’assassinat de Jovenel Moïse le 7 juillet dernier, d’après ce que rapporte le correspondant permanent de la Radio Vision 2000 dans le Nord.

Également, Léon Charles, le DG a.i de la PNH, était dans la tourmente. Il se trouvait dans la même zone que les américains dans la cérémonie. Il est, lui, accusé de complicité par les capois dans ce qui est arrivé à l’ancien chef de l’État.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

À noter que la délégation américaine était composée de l’ambassadrice des USA à l’ONU Linda Thomas Greenfield, l’ambassadrice Michele Sison, le Congressman Gregory Meeks, l’envoyé spécial Daniel Foote et Juan Gonzales de la Maison Blanche.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker