Funérailles de Jovenel Moïse, ses artistes et supporteurs évaporés

(TripFoumi Enfo) – « Se lè w nan malè pou w konn si w gen bon zanmi », disait Toto Nesesite dans une chanson. Cet aphorisme musical illustre parfaitement le comportement de ces stars haïtiennes à l’égard desquelles la présidence de Jovenel Moïse allait de bon train et qui disparaissent une fois que les choses tournent mal. Quelle hypocrisie ? Qui aurait cru qu’un pareil comportement de leur part serait possible ?

On pourrait se demander si les artistes de l’Industrie de la Musique Haïtienne (HMI en anglais) qui supportaient Jovenel Moïse au Palais National étaient vraiment ses amis. Parce que, osons le penser, quel ami éviterait de se présenter aux obsèques de quelqu’un qui avait de l’importance à ses yeux pour lui rendre un dernier hommage ? Cette occasion qu’on n’aura jamais deux fois.

Les images qui ont été prises lors des obsèques de l’ancien président défunt témoignent que seul Hervé Anthenor dit Shabba, ancien lead vocal de Djakout #1, s’y présentait. Où sont donc passés ces chanteurs qui avaient reçu Jovenel Moïse en Messie lors des festivités carnavalesques organisées à Port-de-Paix ? À ce sujet on se rappelle les propos prononcés par Fantom à l’occasion : « Prezidan, si yo pa vle mache, ba yo baton ».


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Même son mentor ne s’est pas présenté – celui qui l’avait choisi pour le remplacer au palais national. Et jusque là, personne ne sait pourquoi. Après les obsèques de l’ancien locataire de la maison présidentielle ce 23 juillet au Cap-Haïtien, le 56e président de la République s’est exprimé sur Twitter, mais la raison de son absence n’était toujours pas élucidée. Chose certaine : si c’était le carnaval, beaucoup d’artistes s’y rendraient, hormis le musicien au crâne rasé devenu le premier citoyen de la nation.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker