Les mandats émis par l’ULCC contre Réginald Boulos annulés par le Tribunal des référés

(TripFoumi Enfo) – Me Bernard Saint-Vil, Doyen du Tribunal de Première Instance (TPI) de Port-au-Prince, a annulé les mandats lancés contre Réginald Boulos par l’ULCC. C’est ce qu’a appris notre rédaction ce mercredi 28 juillet 2021.

Alors que l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) avait lancé des mandats contre Réginald Boulos pour détournement de fonds de l’ONA, le Tribunal des référés s’est penché sur le dossier. Me Bernard Saint-Vil a qualifié d’illégale et arbitraire la décision de Hans Ludwig Joseph, le DG de l’ULCC, de bloquer les comptes de M. Boulos. Pour cette raison, il décide d’annuler tous les mandats émis contre l’homme d’affaires.

Par cette décision, M. Boulos peut attaquer l’ULCC en justice. Cependant, l’instance de lutte contre la corruption ne s’est pas restée dans le silence et promet de continuer sa mission qui vise à éradiquer la corruption au sein de la société haïtienne.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

La société Real Business Investment dont M. Réginald Boulos est l’un des dirigeants est accusée d’avoir détourné 1 million de dollars américains appartenant à l’ONA. Ce fonds, à croire l’ULCC et l’ONA, était destiné à la construction de logements sociaux à Fermathe en 2018.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker