La candidature de Martine Moïse, un danger pour les potentiels autres leaders de partis, selon Edo Zeny

(TripFoumi Enfo) – Rendue aux États-Unis le mercredi 28 juillet 2021 dans la matinée, soit cinq jours après les funérailles de son mari Jovenel Moïse, l’ancienne Première dame Martine Moïse a accordé une interview au New York Times où elle a exprimé son ambition d’être le successeur de son mari à la tête de l’Etat. Cette révélation a suscité de nombreuses réactions dans la classe politique où la nouvelle a été accueillie avec surprise. Edo Zeny, ancien sénateur du Sud’Est, s’en est également exprimée.

Dans une publication sur son compte Twitter officiel, l’ancien parlementaire et propriétaire de station de radio s’est exprimé sur la velléité de l’ancienne Première dame Martine Moïse de devenir Président de la République. Selon lui, la candidature Mme Moïse fera peur de nombreux autres leaders de la classe politique.

« Si Martine Moïse décide réellement de se porter candidate, de nombreux partis politiques et autres leaders doivent réviser leur cahier. Car les données seront considérablement changées », a écrit l’homme politique sur son compte.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Plus loin, Edo Zeny souligne que Jovenel Moïse semble pour de bons vouloir poursuivre les oligarques partout, même dans la mort. « JoMo genlè ale kwoke nan gòj yo vre », a-t-il ajouté à la fin de sa publication.

Nous devons toutefois préciser que depuis l’assassinat de son mari et ex-président Jovenel Moïse, Martine Moïse jouit grandement d’une sympathie de la population haïtienne. Est-ce que cela suffira pour elle de se candidater à la prochaine présidentielle? Personne ne sait en tout cas. Mais ce qui est certain, elle a clairement exprimé son ambition.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker