Assasinat de Jovenel Moise: après l’attaque, Martine était bel et bien lucide !

(TripFoumi Enfo) La saga concernant l’assassinat du 58ème Président d’Haïti continue. Personne n’est mieux placé pour faire le récit des événements survenus dans la matinée du 7 juillet dernier que sa femme, Martine Moise. Dans les premières heures qui suivent le meurtre, des histoires arrivent dans la presse. Les unes moins claires que les autres : public sceptique, donc dans l’attente d’une meilleure version des faits, notamment venant de l’épouse du désormais défunt, laquelle partageait le même lit conjugal avec son amoureux depuis environ 25 ans.

Les minutes, les heures, même les jours agonisent : Martinie Moïse n’a pipé mots sur ce qui s’était passé chez elle dans la nuit de mardi 6 à Mercredi 7 juillet 2021. Soudainement, un audio est arrivé et est partagé en boucle sur les réseaux sociaux notamment par les partisans zélés du régime en place. Martine Moïse aurait brisé le silence étant sur son lit d’hôpital aux États-Unis. Peu de temps après, le journal en ligne Ayibopost a publié un article où deux experts en intelligences artificielles ont analysé la note et ont conclu qu’elle a forte possibilité pour qu’elle soit fausse aprè analyses.

Le 23 juillet, les funérailles de l’originaire du Trou-du-Nord ont été fixées au Cap-Haïtien, là où avait été enterré son père. Le 17 juillet, soit environ 10 jours après l’attaque, la veuve, bras droit en écharppe, a foulé le tarmarc de l’aéroport de Toussaint Louverture dans l’objectif de prendre part aux funérailles de son époux, criblé de 12 balles. Comme prévu, le vendredi du jour-j, en présence des membres du gouvernement et des représentants de la communauté internationale ont été célébrées les obsèques du 58ème Président. À l’occasion, Martine Moïse a prononcé un éloge funèbre dans lequel elle a accusé certaines personnes envers lesquelles son homme d’amour avait été toujours loyal. Ce sont elles qui l’ont trahi, selon elle. C’était sa première prise de parole depuis la mort de son Jojo, surnom donné par elle à sa moitié.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

5 jours après les funérailles, elle est retournée chez l’oncle sam en vue de poursuivre son traitement. De là-bas étant, elle s’est confiée à des médias américains concernant l’exécution de son mari. Dans le journal « The New York-Times, Martine a révélé n’avoir vu qu’une seule et unique chose avant que les mercenaireres tuent son compagnon, c’étaient leurs bottes. Après quoi, rien. L’histoire qu’elle a racontée resembe à un film de fiction qui, une fois à l’affiche, aurait cartonné jusqu’à faire salle comble, selon plus d’un, tant les gens n’y ajoutent nullement foi.

Et ce lundi 2 août, sur la chaîne de Télévision américaine CNN, Martine a continué le récit des événements sanglants, mais d’une manière autre. « Les premiers moments de l’attaque où j’ai entendu des rafales d’armes, mon mari n’était pas encore mort. Les mercenaires ont téléphoné à quelqu’un qui leur décrit le Président. C’est après ce coup de fil qu’ils l’ont tué », raconte Martine Moïse, blessée par trois balles et laissée pour morte.

Plus loin, dans son histoire, l’ex première dame s’est dit étonnée quand elle sortait dehors après l’attaque, car même les agents de sécurité placés pour proteger le couple présidentiel n’y étaient pas. »S’ils s’étaient déplacés, c’est qu’ils avaient reçu l’ordre à cet effet, continue la veuve, cheveux coupés courts devant les caméras de CCN. Après avoir constaté le corps sans vie de son mari sur le sol, elle dit avoir répété les paroles que voici quand lorsque le Président était en vie : « nous sonmes mariés pour la vie, pour le meilleur et pour le pire ».

Comment peut-on expliquer que Martine était allée vérifier si les agents de sécurité étaient présents sur les lieux, alors qu’elle aurait reçu trois projectiles ? Pourquoi dans une première interview, Martine avait révélé avoir vu uniquement les bottes des assassins de son époux, et pourtant elle a voué dans un autre entretien avoir constaté le cadavre du Président ? Qui a blessé Martine vraiment si son récit est vrai ? Qui l’a emmenée à l’hôpital après l’attaque ? En tout cas, même après le départ des mercenaires, Martine Moïse était bel et bien lucide !

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker