«Aucune des personnes arrêtées ne peut organiser l’assassinat de Jovenel Moïse», pense Ariel Henry

(TripFoumi Enfo) – Le Premier Ministre Ariel Henry s’est confié au journal américain «The New York Times». Dans une interview accordée le mardi 3 août 2021, il dit douter que les personnes détenues puissent avoir la capcité d’organiser un complot si complexe. Aussi, il dit penser que beaucoup plus de gens sont impliqués dans l’assassinat de Jovenel Moïse et que le cerveau du crime pourrait être encore en liberté.

M. Henry pense qu’il y avait des gens qui ont accès à beaucoup d’argents qui sont impliqués dans le coup. Aussi, il reste très perplexe quant au mobile de l’assassinat de l’ancien président. «Peut-être que je suis moi aussi menacé par les personnes qui l’ont tué. Pourraient-ils le faire à nouveau? Je ne sais pas.», indique M. Henry à la rédaction du journal américain.

D’un autre côté, le chef du gouvernement souligne qu’il n’a pas l’intention de se présenter aux élections. Il réaffirme sa mission qui est de mettre en place un environnement pour des élections avec une large participation. Il n’a aussi pas écarté qu’en raison des défis sécuritaires et politiques d’Haïti, la date du 26 septembre retenue pour les élections est peu probable.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Également, Ariel Henry souligne qu’il continue à pratiquer son métier de médecin malgré sa fonction de Premier Ministre. D’ailleurs, sa prochaine intervention chirurgicale est fixée à ce jeudi, selon ce qu’il a indiqué.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker