Éjaculer fréquemment est une bonne pratique de prévention du cancer de la prostate, selon une étude

(TripFoumi Enfo) – Un groupe de scientifiques ont publié le résultat d’une étude sur le site d’urologie européenne, révélant qu’éjaculer fréquemment est une bonne pratique de prévention du cancer de la prostate.

« Les preuves suggèrent que la fréquence de l’éjaculation peut être inversement liée au risque de cancer de la prostate, maladie pour laquelle peu de facteurs de risque modifiables ont été identifiés ».

Pour effectuer l’étude, 31.925 hommes ont rempli un questionnaire destiné à mesurer l’évolution de leurs rythmes masturbatoires. Ils sortent avec la conclusion que le cancer de la prostate peut être prévenu par une éjaculation fréquente, après une étude allant de 1992 à 2010.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Une « preuve supplémentaire », soulignent les scientifiques « d’un rôle bénéfique de l’éjaculation plus fréquente tout au long de la vie adulte dans l’étiologie du cancer de la prostate. C’est bien sur ce point que cette étude est éclairante : conserver une fréquence d’éjaculation relativement élevée à l’âge adulte, c’est-à-dire ici entre 40 et 49 ans.

La mise à jour de l’étude en 2021 apporte cinq années d’observation de plus que sa précédente édition, en 2016, quand les mêmes chercheurs avaient déjà identifié que les hommes qui éjaculaient le plus (toujours au moins 21 fois par mois) avaient un risque de cancer de la prostate 20% plus faible que ceux qui éjaculaient le moins, soit 4 à 7 fois par mois.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker