Assassinat de Jovenel Moïse : “Le FBI fait partie du problème, pas de la solution”, selon Himmler Rébu

(TripFoumi Enfo) – Depuis le 7 juillet dernier où le président Jovenel Moïse s’est fait assassiner dans sa résidence privée à Pèlerin 5, les États-Unis, à travers le FBI s’est impliqué corps et âmes dans les enquêtes y relatives pour trouver les auteurs, coauteurs et complices de ce crime jugé odieux.

Y réagissant, l’ancien colonel Himmler Rébu prend la parole pour analyser l’implication de la Maison Blanche dans lesdites enquêtes. Selon ses dires « les États-Unis font partie du problème et non de la solution ». Il a fait ces déclarations au micro de Jean Serginho Lindor, journaliste de carrière à la Télévision Nationale d’Haïti (TNH).

L’ancien secrétaire d’État à la Sécurité Publique s’explique pour dire que Washington est impliqué dans le drame qui a coûté la vie à l’ancien locataire du Palais National pour plusieurs raisons : premièrement, dit-il « certains des mercenaires colombiens arrêtés en Haïti ont été entraînés par les Américains et sur le territoire américain ».


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Deuxièmement, a t-il ajouté « la compagnie de sécurité au sein de laquelle ces anciens militaires travaillaient a son siège social aux États-Unis. D’autant plus que l’on sait que le nom la Drug Enforcement Administration (DEA) a été cité dans la soirée de la commission du crime, selon les informations dont nous disposons jusqu’à date ».

Par ailleurs, le spécialiste dans le domaine de la sécurité affirme qu’il n’a aucun problème avec l’implication des États-Unis dans l’affaire, mais « ils pourraient y prendre part en donnant une assistance technique à la PNH. Pas en s’y impliquant de cette manière. Bien que l’on reconnaît que l’assassinat d’un président en fonction est un crime international qui ne concerne pas qu’un État ».

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker