Haïti va tout, sauf bien !

(Tripfoumi Enfo) – Ça va mal et même très mal. Haïti souffre. Au bord du gouffre se trouve le pays. La misère ? Ça déambule dans les rues et les autorités se taisent. Rien de bon n’y fonctionne. Qui dirige la nation ? Personne ! Vers le bas fond, on descend et ce, à pas très pressés.

Les gangs armés, ils sèment la terreur en défiant l’autorité de l’État. Ils tuent et comme ils veulent et tracent leur frontière à l’intérieur même du pays. Certaines zones deviennent des rubicons pour les citoyens. Accepter de vivre en Haïti se révèle un véritable défi au quotidien !

La mort, on s’y entraine, et c’est un fait. On peut mourir de n’importe quoi et n’importe comment. La vie, elle a donc le goût du sang. Pour les populations des ghettos, surtout. Oui, le petit peuple est laissé pour lutter, sa vie durant, contre la faucheuse.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Jésus nous le dit : » si l’on traite ainsi le bois vert, qu’arrivera-t-il au bois sec?». Dans la matinée du 7 juillet 2021, le Président de facto haïtien Jovenel Moïse, le mieux sécurisé de tous les Haïtiens, a été criblé de 12 balles dans le sanctuaire de sa maison. Quid de la population civile ? On peut s’en faire une idée !

Et la dernière goutte d’eau à avoir provoqué le débordement de la vase, c’est le séisme du 14 août dernier, ayant ravagé le Grand Sud du pays. Plus 2 mille morts déjà ! Et des blessés, des maisons détruites et des bêtes tuées par ce tremblement de terre de magnitude 7.2.

L’insécurité, la crise politique qui perdure, le tremblement de terre, la misère liée à l’inaction qui caractérise l’État depuis plus de deux cents ans, tous ces événements hantent le pays ces jours-ci, raison pour laquelle on martèle ce qui suit : Haïti va tout, sauf bien!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker