Assassinat de Jovenel Moïse: Rockfeller Vincent et Léon Charles, les deux principaux obstacles à l’enquête selon RNDDH

(TripFoumi Enfo) – Dans un rapport sur l’assassinat de l’ancien Président de la République, M. Jovenel Moïse, publié en début de cette semaine, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) explique que des hauts responsables de l’Etat constituent de véritables obstacles à l’avancement de l’enquête. Il fait surtout référence au DG de la PNH et au Ministre de la Justice.

Si certains se plaignaient de l’absence de rapports des organisations de droits humains en Haïti sur la mort de Jovenel Moïse, le Réseau National de Défense des Droits Humains a, au début de la semaine, publié un document détaillé, résultat d’un travail profond d’investigation, selon Pierre Espérance, responsable de l’institution.

« Le DG de la PNH Léon Charles et le ministre de la justice Rockfeller Vincent entravent le bon déroulement de l’enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse », a écrit l’organisme. Le RNDDH insiste sur le fait que Joseph Félix Badio, considéré comme le cerveau du crime, est le bon ami du ministre de la justice.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Plus loin, le RNDDH soutient que le DG Léon Charles avait ignoré les appels de détresse de l’ancien locataire du palais national le jour de l’assassinat.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker