Le Secteur Démocratique et Populaire en chute libre, Marjory Michel à la défensive !

(TripFoumi Enfo) – La crise politique haïtienne cristallise les débats. Après l’assassinat par balles du Président de facto Jovenel Moïse dans la matinée du 7 juillet dernier, le combat du Secteur Démocratique et Populaire (SDP) toucherait à sa fin. Le SDP, à bien des égards, se serait embarqué dans le train gouvernemental, conduit par le Dr Ariel Henry, actuel Premier Ministre. Ce revirement inattendu plonge cette frange de l’opposition dans un trou duquel il lui sera difficile de s’en sortir et c’est bien vrai.

Le passage du tremblement de terre du 14 août dernier est meurtrier, il est vrai, mais renferme une dimension révélatrice du point de vue politique. En effet, des acteurs connus de l’opposition se sont rendus dans les départements les plus touchés par la catastrophe pour distribuer 12 conteneurs de matériels aux sinistrés. C’est grâce à Deka, distributeur des produits Bongú et Actimed, que cette partie de l »opposition arrive à poser ce geste humanitaire, selon le professeur et politologue Antoine Nérilus.

En acceptant une telle aide venant de Deka, la bande dont André Michel fait office de porte-parole attire la foudre de certaines personnes sur elle. Selon bon nombre d’analystes, ce groupement agit à contre-courant de sa ligne de combat. Par ailleurs, l’ex Sénateur Évallière Beauplan, un bélier du troupeau, a fait des révélations chocs concernant ses pairs. Selon lui, ses camarades de combat avaient refusé 95 % du pouvoir politique concédé par le feu Jovenel Moïse. Cette sortie de l’ex parlementaire porte un grand coup au SDP dans l’opinion publique.

La grande surprise, ce vendredi 27 août 2021, dans une lettre adressée aux membres du SDP, le PDG de la radio télé Zénith, pion important du Secteur Démocratique et Populaire, l’ex-maire de la Croix-des-Bouquets Rony Colin a annoncé son retrait provisoire de la scène politique afin de mieux gérer sa santé. Une décision qui plane encore des doutes sur cette structure politique décriée par plus d’un. Certains parlent même d’un malaise au sein de cette frange de l’opposition, toujours à cause du gouvernement d’Ariel Henry où M. Colin ne voudrait pas s’immiscer dans certaines choses contrairement aux autres membres.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Marjory Michel, membre du SDP, se montre n’être pas trop acide au docteur Ariel Henry, nommé pour occuper la primature par le 58e Président haïtien quelques heures avant son exécution. Madame Michel avoue que, si M. Henry lui donne de l’argent, elle le reçoit sans problème. Dans une publication faite sur sa page facebook, la militante qualifie de « rès moun » certaines personnes qui critiquent le Premier Ministre. Elle s’en prend même aux journalistes qui osent critiquer monsieur Henry. Par conséquent, elle voudrait se convaincre de l’honnêteté du médecin-politique. “Doktè Ariel Henry pa yon iritan, nou ka konpoze ak li”, a-t-elle martelé sur Caraïbes FM.

Courber l’échine pour des miettes, la plupart de celles er de ceux qui arborent leur costume de militants politiques le font à merveille. Ils cherchent à se couper un morceau du gateau, ce, au grand dam des desiderata des masses défavorisées qui ne demandent qu’un mieux être. Aux citoyens de décider leur avenir. La politique a cette mauvaise manie d’angéliser les diables!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker