Me André Michel ou l’incarnation la plus parfaite de la pratique « abolotcho »?

(TripFoumi Enfo) – On se le rappelle tous que Me André Michel s’opposait au régime Tèt kale depuis sous la présidence de Michel Joseph Martelly. Ceux qui le connaissent plus ou moins bien disaient toujours de lui : « ou ka wè jan w wè André Michel cho sa se pou pouvwa a ankò l ap travay wi. W ap gentan konnen! ». Opposant farouche à l’ancien président assassiné Jovenel Moïse, aujourd’hui, il devient le défenseur par excellence de Ariel Henry que JoMo a lui-même nommé. Qu’est-ce qui se passe avec le porte-parole du Secteur dit Démocratique et Populaire? Qui n’est pas au courant de ses dernières sorties médiatiques?

« Nous avons signé l’accord du PM Ariel Henry parce qu’il charrie les revendications du peuple haïtien : le procès petrocaribe, le massacre de La Saline, le Massacre de Carrefour feuille, la libération des prisonniers politiques, etc », a-t-il déclaré en conférence de presse la semaine dernière.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

L’homme qui disait à la jeunesse que l’érection des barricades est son avenir n’a pas mis du temps pour passer d’un André Michel acide à la famille du PHTK à un franc collaborateur de Ariel Henry issue de la même « famille politique ». D’ailleurs il a travaillé comme ministre de l’intérieur sous la présidence de Martelly et a été nommé par Jovenel Moïse. Donc, Ariel est de la famille PHTKiste.

Me Michel s’est toujours opposé au projet de référendum pour changer la constitution du pays. Comment se fait-il aujourd’hui qu’il soutienne un Premier ministre dont l’un de ses objectifs phares est l’organisation du référendum? C’est une preuve tangible que le problème n’était pas la démarche référendaire, mais Jovenel Moïse.

À sa nomination, Ariel Henry a été pour la classe politique, dont les membres du SDP, un corrompu, un incompétent nommé par Jovenel Moïse pour régler ses affaires. Me Michel lui-même l’a dénoncé. Deux semaines environ après, Me Michel invite d’autres acteurs à placer leur confiance en ce Premier ministre et à signer l’accord qu’il propose.

Le pays est dans une situation exceptionnelle. Il faut un accord politique consensuel pour éviter le pire. Me André Michel pourrait toujours faire preuve de transcendance. Mais, arriver à un niveau où il baigne autant dans le bassin du pouvoir de M. Henry, c’est grave.

« Nous avons révoqué Berd-Ford Claude, le CG de Port-au-Prince, Me Rénald Lubérice, Secrétaire Général du Conseil des Ministres et Rockfeller Vincent, ministre de la justice. Men sa k SDP a! », a lâché André Michel dans une autre conférence de presse en début de semaine. Mais qui est-il pour révoquer autant? Il a quel statut au sein du pouvoir en place?

Sur son compte Twitter officiel, Me André Michel n’a jamais fait une publication pour que les commentaires ne soient pas orientés contre lui. Les internautes le qualifient toujours de « ti visye », « krazèt peyi », « abolotcho », etc. Mais, il l’a jamais démontré aussi bien. L’assassinat de Jovenel Moïse et l’agressivité du PM Ariel Henry pour tenir le pouvoir sont deux événements majeurs qui nous permettent de savoir qui sont réellement les politiciens haïtiens.

En tout cas, sur l’attitude de Me André Michel, une question se pose encore : « n’est-il pas l’incarnation la plus parfaite de la pratique abolotcho très souvent décrite dans la politique haïtienne? »

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker