Un geste de solidarité remarquable: 3 Haïtiano-américaines recoiffent des compatriotes, à Del Rio

( TripFoumi Enfo) Environ 14 milles migrants, Haïtiens en majorité, sont arrivés à Del Rio, frontière américano-méxicaine, dans l’espoir d’entrer aux États-Unis. Certains d’entre eux ont été déportés , d’autres libérés et d’autres encore dans l’attente d’une décision de justice. Ainsi, 3 Haïtiennes, nées sur la terre de Joe Biden, apportent leurs aides à leurs compatriotes en liberté en peignant leurs cheveux avant que ces dernières rejoingnent leurs familles.

C’est l’entrepreneur haïtien Jhonson Napoléon, vivant aux États-Unis depuis un bon bout de temps, qui a partagé les photos avec la légende : « Nou se yon pakèt moun spesyal ». En si peu de temps, ces images ont été commentées et partagées sur les réseaux sociaux.

Bon nombre de fils et filles de Jean-Jacques Dessalines, père de l’indépendance haïtienne, y voient un geste de solidarité. Ils estiment, un peu plus loin, que c’est cela qui est à même ds sortir Haïti du bourbier dans lequel elle se trouve depuis des lustres. « Oh Jésus, prière d’unir tous les Haïtiens », implore un internaute en commentaire sous les clichés.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop:https://t.me/TripFoumi!

Ils ont été nombreux, la semaine écoulée, les Haïtiens vivant aux États-Unis à marcher dans les rues de Washington, la capitale, dans un élan de solidarité pour déononcer le traitement inhumain inffligé aux migrants Haïtiens à Del Rio par les gardes-frontalières à cheval.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker