Le Conseil Électoral Provisoire rejette son renvoi et qualifie d’illégale la décision du Premier Ministre

(TripFoumi Enfo) – Les membres du Conseil Électoral Provisoire (CEP) n’entendent pas quitter leurs fonctions. Dans un communiqué de presse paru ce mardi 28 septembre 2021, ils disent que l’arrêté du Premier Ministre Ariel Henry est une violation flagrante de la loi.

Comme arguments, ils soulignent que l’arrêté du 14 septembre 2020 qui les avait nommés est un arrêté présidentiel qui ne peut être révoqué que par un autre arrêté présidentiel. Également, ils rappellent à M. Henry que l’arrêté du 5 juillet 2021 qui l’a nommé a fait de lui un accompagnateur du CEP.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop:https://t.me/TripFoumi!

Basés sur ces faits, les membres du Conseil Électoral Provisoire (CEP) disent rejeter la décision dilatoire d’Ariel Henry qui n’a rien à voir avec la loi. Aussi, promettent-ils d’attaquer en Justice cette décision par devant les instances concernées en vue de réclamer son annulation.

Plus loin, les membres renvoyés du CEP contesté renouvellent leur volonté et leur détermination d’organiser des élections libre, crédible, honnête et démocratique au profit de la nation haïtienne.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker