USA/Immigration: La cour d’appel autorise l’administration Biden à reprendre les expulsions sans possibilité d’asile

(TripFoumi Enfo) – L’administration de Joe Biden peut reprendre l’utilisation du titre 42, une politique de l’ère Trump, qui permet aux autorités d’expulser rapidement les migrants sans possibilité d’asile. Une cour d’appel fédérale américaine a statué sur la décision le jeudi 30 septembre.

Cette décision permettra à l’administration Biden d’appliquer le programme controversé du titre 42 pendant qu’il est en cours de litige. Il a été récemment invoqué pour expulser des milliers de migrants haïtiens à Del Rio. Ils n’ont même pas eu l’opportunité de demander asile. Plusieurs groupes de défense des droits civiques avaient poursuivi l’administration Biden pour cette politique. En résultat, un juge de district a ordonné au gouvernement de suspendre les expulsions du titre 42 d’ici la fin du mois.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop:https://t.me/TripFoumi!

Par la suite, les responsables fédéraux ont fait valoir que la politique est nécessaire pour empêcher la propagation de la COVID, mais les défenseurs de l’immigration l’ont qualifiée d’inutile et ont cité le droit d’asile internationalement reconnu. Ils disent que la cour d’appel n’a pas fourni de détails sur son raisonnement, écrivant seulement que l’administration Biden a « satisfait aux exigences strictes » pour suspendre l’ordonnance du juge de district.

« Si l’administration Biden veut vraiment traiter les demandeurs d’asile avec humanité, elle devrait mettre fin à cette politique anarchique maintenant et retirer son appel », a déclaré l’avocat de l’ACLU Lee Gelernt, l’avocat principal de la contestation du titre 42, dans un communiqué avant de donner la garantie que lui et d’autres avocats continuent à se battre pour mettre fin à cette politique, qui selon lui est illégale.

Si effectivement l’administration de Biden continue à utiliser le titre 42, comme disposition légale pour deporter les Haïtiens en situation irrégulière aux États-Unis, il se pourrait que dans les jours à venir, les expulsions massives refont surface, sous prétexte que l’Oncle Sam protège ses enfants contre le coronavirus. Le mieux est d’attendre.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker