Le Bureau de suivi de l’Accord de Montana déjà opérationnel

(TripFoumi Enfo) – Depuis l’assassinat de Jovenel Moïse, la crise institutionnelle et constitutionnelle que vivait le pays a pris une nouvelle tournure. En réponse à cette situation, divers accords politiques ont été proposés par la société civile et la classe politique, dont celui du 30 août 2021 signé à Montana. Selon les prescrits de l’article 7 de ce dernier, le Conseil National de Transition (CNT) doit être constitué par un Bureau de Suivi de l’Accord (BSA). Selon les membres de la Commission pour la Recherche d’une Solution Haïtienne à la Crise(CRSHC), ledit bureau est opérationnel depuis le 20 septembre dernier.

Composé de vingt-et-un membres, 18 de la CRSHC et 11 autres élus des différents secteurs de la vie nationale, le BSA a pour mission de veiller à la mise en œuvre de cet accord jusqu’à la désignation des personnalités qui devront constituer le Conseil National de Transition (CNT) et l’Organe de Contrôle de la Transition (OCT).

Dans son fonctionnement, le BSA est dirigé par un mini comité de sept (7) personnes choisies parmi les vingt-et-un membres. Il s’agit de Mme Magalie Comeau Dénis, Pierre Wilkens Chérismé, Ginette Chérubin, Ernst Mathurin, Jacques Ted Saint Dic, Christine Stephenson et Lesly Voltaire. Ils sont surtout assistés dans leurs tâches par les autres membres.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Rappelons que l’Accord du 30 août signé à Montana a été soutenu par une quarantaine de partis politiques et plus de 300 organisations de la société civile. Certains signataires dont le Secteur Démocratique et Populaire, INIFÒS et tant d’autres en ont tourné le dos pour rejoindre celui du 11 septembre proposé par le PM Ariel Henry.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker