Le cadavre du policier Michelet Exil tué à Martissant, encore entre les mains des bandits

(TripFoumi Enfo) – Le vendredi 1er octobre, une patrouille mobile policière a été attaquée par des bandits armés de « Grand-Ravin » quand l’un des véhicules blindés est tombé en panne à Martissant 7. Au cours des échanges de tirs, 8 personnes ont été tuées dont 7 bandits et un policier répondant au nom de Michelet Exil, selon le Dirécteur a.i de la Police Nationale d’Haïti, Léon Charles. Presqu’une semaine après, le cadavre du policier n’est pas encore récupéré par la PNH.

Si le haut commandement de l’institution, au lendemain de l’attaque, soit le samedi 2 octobre, a fait tout ce qui est en son pouvoir pour reprendre les carcasses du blindé incendié par les malfrats, toutefois le cadavre de l’agent de l’Unité Départementale de Maintient de l’Ordre (UDMO) se trouve entre les mains du gang niché à « Grand-Ravin » 6 jours après.

Pour le moment, la famille de cet agent tué sur le champ de bataille à Martissant 7 n’a reçu aucune visite des responsables au niveau de la PNH. Les proches de Michlet Exil, 27ème promotion, demandent aux autorités de récuper le corps de la victime entre les mains des criminels pour pouvoir lui rendre un dernier hommage.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Le 12 mars de l’année en cours, pas moins de 4 policiers ont été tués, 8 autres blessés et un blindé saisi par les bandits logés à Village-de-Dieu dirigés par les nommés Izo et Manno. Les 4 cadavres n’ont jamais été récupérés par le haut commandement, par contre, le blindé, oui.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker