Ce qu’on devrait savoir sur la commune de Ouanaminthe

(TripFoumi Enfo) – Ouanaminthe, commune d’Haïti, se trouve dans le département du Nord-Est, dont le chef-lieu est Fort-Liberté. Elle est frontalière avec la République dominicaine à partir de la ville de Dajábon. Ce qui la sépare d’avec celle-ci, c’est la rivière du Massacre où, en 1937, ont été tués environ 30 mille travailleurs haïtiens sous l’égide du président dominicain d’alors, Rafael Leónidas Trujillo Molina. Cette municipalité, comportant à peu près 100 mille habitants aujourd’hui, constitue un héritage colonial.

En effet, ce sont les Français colonisateurs qui l’ont fondée dans le but d’entretenir des relations commerciales avec les Espagnols qui occupaient la partie orientale de l’île d’Haïti appelée aujourd’hui République Dominicaine. Dans les différents documents consultés, on n’a pas pu trouver une date exacte en ce qui a trait à sa fondation. Toutefois, la ville célèbre sa patrone tous les 15 août, à savoir la Notre-Dame de l’Assomption.

Le nom de Ouanaminthe est tiré de celui d’une esclave noire appelée Juana Méndez qui était la femme de Pablo Baéz, connu comme le premier président de la République Domicaine. Le 18 octobre 1933, les présidents haitien et dominicain, à savoir Stenio Vincent et Rafael Leónidas Trujillo Molina ont effectué des travaux dans la commune, située à 314 kilomètres de Port-au-Prince, la capitale, pour redorer son blason.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop:https://t.me/TripFoumi!

La principale source économique de cet arrondissement, c’est le commerce bilatéral grâce auquel Ouanaminthais et Domicains arrivent à s’offrir le pain quoditien. C’est aussi un espace d’echanges culturels, car les deux nations s’efforcent d’apprendre le créole, pour les Dominicains, et l’espagnol pour les Haïtiens. À Ouanaminthe, on pratique également l’agriculture (tabac, arachide) et l’élevage des abeilles.

La commune, située sur 222 km2 et considérée comme le poumon économique du Nord-Est, renferme 5 sections communales, et on les cite : Haut Maribahoux, Acul des Pins, Savane Longue, Savane au Lait et Gens de Nantes. Comme presque toutes les communes d’Haïti, elle envoie un représentant à la chambre des deputés et elle a des maires siégeant à l’hôtel de ville.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker