Le prix nobel de la paix 2021 attribué à deux journalistes

(TripFoumi Enfo) – Les journalistes Dmitri Mouratov et Maria Ressa, respectivement de la Russie et des Philippines, ont remporté le vendredi 8 octobre 2021 le Prix Nobel de la paix. Ce fameux prix international vient couronner leurs luttes acharnées menées, en vue de faire valoir la liberté d’expression à travers le monde.

C’est le premier prix Nobel de la paix qui vient récompenser la liberté d’information en tant que telle. Une grande première pour la lutte pour la liberté de la presse dans le monde.

Respectivement figures emblématiques du journal russe » Novaïa Gazeta » et de celui du philippin » Rappler « , les lauréats du Prix Nobel de la paix sont récompensés pour avoir mené une lutte acharnée, pour la validation de la liberté d’expression et d’information à travers ce monde faisant face à de nombreux problèmes de censure, d’agression, de torture, de désinformations entre autres.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

La présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen estime que Dmitri Mouratov et Maria Ressa sont les dignes représentants de tous ces journalistes, travailleurs de la presse qui défendent bec et ongles cet idéal dans un monde où la démocratie et la liberté de la presse sont confrontées à des conditions de plus en plus défavorables et difficiles.

Les lauréats succèdent au Programme alimentaire mondial de l’ONU, récompensé du prix Nobel de la paix 2020 pour son action en faveur “du rapprochement des peuples, de la suppression ou la réduction des armées permanentes, de la réunion et la propagation des progrès pour la paix”.

Le comité Nobel a tenu précisément d’honorer ces journalistes “pour leurs efforts en faveur de la liberté d’expression, qui est une condition préalable à la démocratie et à une paix durable dans le monde”.

“Rien n’est possible sans les faits. Un monde sans faits signifie un monde sans vérité et sans confiance”, a déclaré Maria Ressa, juste après avoir reçu son prix couronnant son engagement. Elle s’exprimait dans un entretien diffusé par son média d’investigation.

De son côté, Dmitri Muratov, 61 ans, est le rédacteur en chef du journal russe Novaïa Gazeta, principal média d’opposition à Vladimir Poutine, dont un porte-parole a osé salué le “courage”. “Il défend depuis des décennies la liberté d’expression en Russie dans des conditions de plus en plus difficiles. Malgré les tueries et les menaces, le rédacteur en chef Dmitri Muratov a refusé d’abandonner la politique d’indépendance du journal. Il a toujours défendu les droits des journalistes”, a salué le comité Nobel.

Quelques heures après l’attribution du prestigieux prix nobel de la paix 2021 aux deux journalistes, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a lancé vendredi, un appel à la défense de la liberté de la presse partout à travers le monde.

Jeff Jean

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker