Des organisations féminines refusent de participer au CEP d’Ariel Henry

(TripFoumi Enfo) – Si selon certains Ariel Henry a été l’expression de la dernière volonté politique de Jovenel Moïse, il semble vouloir bien le prouver par sa ferme conviction de poursuivre ses différents chantiers dont l’organisation du référendum constitutionnel et les élections à tous les niveaux. Après avoir renvoyé le Conseil Électoral Provisoire de Guylande Mésadieu, il écrit à plusieurs secteurs et leur demande de désigner leurs représentants au prochain CEP. En réponse, des organisations de femmes boudent son invitation. 

Dans une publication sur son compte Twitter officiel, la radio télé Métronome dirigée par le journaliste Guerrier Dieuseul rapporte que les organisations « Solidarite Fanm Ayisyèn (SOFA), « Fanm yo la », « Fanm deside » et Femmes en démocratie rejettent catégoriquement toute idée de participer au Conseil Électoral Provisoire du Premier Ministre Ariel Henry. 

Pour cause, ces différentes organisations de défense des droits des femmes, évoquent la situation du pays, ponctuée par une insécurité multiforme (sociale, économique, alimentaire) et surtout le phénomène de kidnapping qui constitue un véritable fléau depuis un certains temps. 


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Nous devons souligner que ce n’est pas pour la première fois qu’un Conseil Électoral doit être monté et que certaines structures et/ou quelques secteurs déclinent les invitations pour désigner leurs représentants. Mais, cela n’empêche pas qu’il y ait toujours d’autres organisations qui défilent dans l’ombre pour y prendre part. Attendons voir l’impact réel du refus de ces organismes sur la mise en place du CEP de Monsieur Henry. 

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker