Un pasteur et ses fidèles se munissent de machettes pour lutter contre le kidnapping

(TripFoumi Enfo)- Le phénomène du kidnapping touche presque tous les secteurs du pays. Des religieux, y compris des chrétiens, en sont victimes. Pour mettre en déroute les kidnappeurs, le pasteur Job Antoine de l’Église de Jésus Christ Full Gospel ainsi que ses fidèles s’offrent des machettes comme armes et les brandissent en plein culte.

« Fòk ou gen yon manchèt », conseille le prélat, machette à la main du haut de sa tribune. Et de poursuivre : « Il paraît impossible pour qu’un malfrat entre dans une église, marche dans l’allée jusqu’à enlever le pasteur sur la chaire et, après quoi, suit le même parcours pour repartir avec son otage ».

Pour le religieux, en finir avec ce fléau qu’est le kidnapping, c’est « s’armer aussi. » Ce problème va être résolu une bonne fois pour toute », déclare-t-il. L’homme de Dieu s’appuie sur « Luc 22 verset 36, stipulant » : « Maintenant, au contraire, que celui qui a une brousse la prenne et que celui qui a un sabre le prenne également, que celui qui n’a point d’épée vende son vêtement et achète une épée ».

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop:https://t.me/TripFoumi!

Job Antoine admet, toutefois, que l’un d’entre eux peut être victime d’une balle. « Cela ne sera pas une perte, puisque nous, les chrétiens, nous avons la vie éternelle », croit le révérend, dur comme fer.

À rappeler que des religieux, dont des pasteurs, sont déjà kidnappés. Le dernier cas est celui du pasteur principal de l’Église «Jesus Center» à Delmas 29, Jean Mary Michel Ferrer, encore aux mains des ravisseurs malgré le versement d’une partie de la rançon.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker