En agonie !

(TripFoumi Enfo)- On a beaucoup glosé sur les 29 ans de gourvernance des Duvalier. Au lendemain de la chute de la dictature sanguinaire, une nouvelle voie s’ouvrait sur le pays. On a mis le cap sur l’horizon de la démocratie. Un fait réalisé, mais pour un résulat presque zéro, si on tient compte des indicateurs socio-économiques.

Jean Claude Duvalier quitte le pouvoir en 1986. Pour traverser vers la démocratie tant rêvée, un Conseil National de Gouvernement(CNG) a été mis en place. Celui-ci, dirigé par le général Henry Namphy, s’assigne pour mission de stabiliser le pays avec, bien sûr, l’instauration d’un nouveau régime dit démocratique. 35 ans après, la question de stabilité reste une pure fiction. Crise après crise.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop:https://t.me/TripFoumi!

L’avènement de Jean Bertrand Aristide comme nouveau président élu d’Haïti le 7 février 1990 marque une rupture, la plus évidente qui soit, d’avec le régime dictatorial. Sept mois après son élection, le prêtre de Saint Jean Bosco a été renversé du pouvoir par des putschistes. On a beau juguler les problèmes.

Intenable, voilà le seul mot pour décrire la situation actuelle du pays. Des bandits armés, qu’ils soient « légaux » ou illégaux, assiègent le pays. La mort, cela devient un fait divers ici. Le terme « Avenir » n’existe pas dans le vocabulaire des jeunes. Fuir à tout prix le pays, voilà la course pour la survie. Bref, c’est un pays en agonie !

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker