La décision de la Digicel: un cas symptômatique de la grave crise de notre économie nationale

Dans une note rendue publique le lundi 18 Octobre 2021, la Digicel a augmenté à plus de 50% les frais de transaction Mon cash.

Un service lancé depuis 2010 par la Digicel en partenariat avec la Sogebank. Ce service represente le moyen le plus rapide d’effectuer des transactions financières à partir de votre telephone mobile.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop:https://t.me/TripFoumi!

Mon Cash compte plus de 1 million de clients a fait savoir le PDG de la Digicel Marteen Boote lors de son intervention dans une station de Radio de la capitale.

Mécontent par la qualité de service offerte par la Digicel contre l’augementation des frais de service de mon cash, plusieurs organisations de la societé civile ont organisé des sit-in pour dénoncer les mauvais services dont bénéficie les consommateurs et abonnés de la compagnie. Au lieu de repondre aux desiderata de leurs fidèles clientèles ,le PDG de la compagnie de Digicel M. Marteen Boote invite les clients mécontents par cette décision de s’orienter vers d’autres compagnies qui offrent ce même service. Réponse insultante ou arrogance d’un pdg qui profite mal le silence des haïtiens ?

Il s’agit de la deuxième grande décision prise par la Digicel pendant les dernièrs exercices fiscaux d’augmenter les frais de services à plus de 50%.Cette mesure inédite a déjà mis à mal la réputation de cette compagnie qui a fait du téléphone portable un produit de masse dans le pays.

Toujours est -il, la societé réagit vite au moyen des mouvements de protestation pour faire entendre leurs voix à un Etat moribond,escorté de capitalistes insensibles et sans gênes qui ne visent qu’à exploiter cruellement les plus faibles dans notre paysage social.

L’abcence d’une élite nationale est la cause déterminante de cette grave crise que traverse le pays.Car, on n’a pu pas exploiter les opportunités offertes par les grandes révolutions que le monde a connu en matière de developpement economique. Et les élites de ce pays n’ont pas su non plus profiter des opportunités fournies par la technologie pour redynamiser la sphère structurelle de l’économie nationale. Donc autant d’opportunités ratées par Haïti..

Notre école, on le sait bien a produit peu de gens capables de prendre des initiatives créatrices pour changer la structure du pays. Malgré les expériences de certains de nos compariotes en terre étrangère, ils n’ont pas pu arriver à créer des stratégies nouvelles pour améliorer les conditions de vie de leurs communautés.

Après 11 ans de mon cash en Haiti avec la Digicel, pas de concurrence sur le marché.La Digicel impose leur loi parcequ’elle détient tout simplement le monopole.

De 1804 à nos jours, Haiti patauge dans une crise politique aigüe alors que le monde est sur sa cinquième grande révolution économique.
Jusqu’à présent,nous sommes incapables d’accorder un minimum de bien-être à la population haitienne.

Le problème d’aujourd’Hui est caracterisé par une abcence d’élite capable de redynamiser l’economie nationale à travers des idées nouvelles.

On accorde peu de moyens à l’université et la recherche au développement.
Alors qu’on finance cependant mouvements de rues pour perturber l’ordre publique.

L’innovation doit être au coeur de notre politique publique. Car, ce que nous traversons aujourd’hui est due à l’absence d’innovation et de la concurrence. Il faut casser le monopole pour favoriser la libre concurrence sur le marché. Et que le consommateur doit être libre pour faire son choix sans pouvoir recourir à des méthodes de violence.Ni avoir des patrons arrogants et inhumains qui imposent leurs lois faute de concurrence sur le marché.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker