Les copains Jean-Charles Moïse et Michel Joseph Martelly se rencontrent en toute clandestinité

(TripFoumi Enfo) – C’est le Président Directeur Général de la Radio Sans Fin, Yvenert Foeshter Joseph, qui a déclaré à l’émission Ti Koze ak TT que Jean-Charles Moïse et Michel Joseph Martelly ont l’habitude de se rencontrer en toute clandestinité.

Le comportement de Jean-Charles Moïse lors de plusieurs mouvements populaires porterait à confirmer cette déclaration, mais cela n’empêche que les supporteurs du leader s’acharnent contre Yvenert qui ne se serait donné que l’occasion d’éclairer la population haïtienne qui prend facilement pour saints les leaders politiques qui ne résument leurs carrières qu’à la dénonciation… par contre… !

Le Directeur d’opinion, quant à lui, ne croit pas avoir des mésententes avec Jean-Charles Moïse. Il se défend en publiant sur Twitter, « Nan mikwo, mwen pa konn pèsonn. Paske m pa chwazi bay plizyè milyon moun manti. Si w chwazi chèf se yon devwa pou yo mande w bilan, oubyen al nan pase w. Si nou gen pwoblèm ak yo pa sèvi ak pawòl mwen mal. », ces phrases tendent vers à la fois Moïse Jean Charles et Himmler Rébu, sur qui était portée la plupart de ses analyses lors de son intervention.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop:https://t.me/TripFoumi!

Ici, nécessite que l’on se questionne alors sur la raison de ces rencontres clandestines entre Jean-Charles Moïse et Michel Joseph et où elles ont eu lieu. D’abord, les sujets de discussion, ensuite la raison des rencontres clandestines?

Compte tenu de ces déclarations, l’obligation de penser à la possibilité que le leader du parti Pitit Desalin joue le double jeu persiste. Dans un premier temps, son comportement lors des mouvements populaires contre le PHTK, avec, on pouvait le voir, sa stratégie de dispersion ; dans un second temps, le fait qu’il soit le seul à pouvoir se rendre aux funérailles de Jovenel Moïse ; enfin, les deux ministères qu’il occuperait, par le biais de deux ministres-copains, dans ce gouvernement à visage PHTK.

Tout n’est pas dit, beaucoup restent à confirmer… mais, Yvenert Foeshter Joseph lance le dé pour dépister les faux et rendre la politique plus utile, avec moins de camouflage.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker