Tirs nourris, Port-au-Prince et ses environs bouillonnent !

(TripFoumi Enfo) Haïti est tiraillée entre violence et rareté de carburant ces derniers jours. Ce mercredi 10 novembre, Port-au-Prince et d’autres communes avoisinantes ont connu un véritable concert d’armes automatiques comme si le pays était en guerre.

Les quartiers comme bas Delmas, centre-ville de la capitale et d’autres de Bel-Air et Cité-Soleil ont connu une situation de tension pas comme les autres où des individus armés ont fait parler la poudre, ce qui a mis à l’arrêt totalement les activités.

En effet, Lasaline, la rue Pavée et la périphérie de Varreux ont tremblé sous les feux des balles réelles. Selon les informations, cette situation résulte d’un affrontement entre policiers et bandits de la coalition de G-9, conduite par Jimmy Chérisier alias Barbecue.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop:https://t.me/TripFoumi!

Par ailleurs, au cours de la journée de ce mercredi, le palais national a été la cible des bandits lourdement armés qui veulent le prendre d’assaut. Des tirs nourris, venant de ces derniers et des agents de la PNH, ont été entendus dans les parages.

Haïti vit une période très triste de son histoire. Presque toutes les institutions ferment leurs portes à cause de l’insécurité et de la rareté de carburant sur le marché local. Il revient aux autorités d’agir illico pour permettre à la vie de reprendre ses droits !

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker