Les « Jovenélistes » mis à l’écart, et le pouvoir politique se « Martellyse » davantage !

(TripFoumi Enfo)- C’est évident. Le torchon brûle entre pro-Martelly du PHTK et pro-Jovenel. En effet, après le meurtre crapuleux du dauphin de Sweet Meecky, la grande préoccupation de nombre de gens est de savoir qui est ou qui sont les véritables auteurs intellectuels de cet acte criminel. C’est ainsi que ceux et celles qui se trouvent dans le camp du feu président réclament sans répit justice pour lui.

Que la justice soit faite au 58 ème président haïtien, à cela, effectivement, s’accrochent les partisans de Jovenel Moïse. Le premier ministre Ariel Henry, cité dans le cadre de cet assassinat et considéré comme la dernière volonté de Joseph Michel Martelly, refuse de cohabiter avec ces demandeurs de justice au niveau du pouvoir. En conseil des ministres, le chef de la primature a révoqué Rénald Lubérice, Rockfeller Vincent et Bed-Ford Claude.

Respectivement ex secrétaire général du conseil des ministres, ministre de la justice et de la sécurité publique et commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, ces derniers, après avoir été mis à pied, ont formé le mouvement politique quelques jours plus tard « Le Rassemblement des Jovenélistes pour la Démocratie » dans le but de continuer à exiger la lumière autour de l’exécution de « Nèg bannann nan ».

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Le docteur Ariel Henry, environ deux mois après, a formé un autre gouvernement. D’anciens ministres sous la gouvernance de Joseph Michel Martelly sont de retour. M. Henry a placé Josué Pierre-Louis comme nouveau secrétaire général du Palais national. A ce poste, il a remplacé Lyonel Valbrun, qui s’est opposé à cette décision.

Dans ce nouveau gouvernement, des figures de la première version reviennent se la couler douce, alors que le pays s’enfonce dans le gouffre. Le pouvoir politique se « martellyse » de plus en plus et ce, au grand dam des dignes fils et filles de Jean-Jacques Dessalines, père fondateur de la patrie. Peut-on s’attendre à la candidature de Joseph Michel Martelly à présidentielle ?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker