ÉnergieÉconomie

La suppression des subventions sur les produits pétroliers, une décision difficile

(TripFoumi Enfo)- La question de l’essence aura été le problème insoluble de cette fin d’année. Jusqu’à aujourd’hui, les pompes éprouvent une grande difficulté à desservir la population. Sans même essayer de trouver une solution à cette crise, l’État entend l’aggraver en se déchargeant des subventions sur le carburant.

Depuis quelque temps, le prix du carburant augmente sur le marché international. Ce qui pousse le gouvernement en place à se pencher sur ce dossier. Afin de réduire cette charge qui pèse lourd sur son dos et de s’assurer la possibilité de pouvoir acheter le carburant, le gouvernement étudie la meilleure façon d’ajuster le prix de l’essence. Une perspective qui n’enchante personne, car selon plus d’un ce n’est pas le meilleur moyen de l’État d’épargner.

Tout le monde se rappelle de l’épisode du « 6-7 juillet 2018 » qui allait déclencher la fameuse série de « peyi lòk ». Le changement du prix d’alors a été à la base de violentes manifestations. Une augmentation du prix du carburant à la station-service ne sera pas sans conséquence ni sans crainte.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Pour l’économiste Eddy N. Labossière, il s’agit d’une plaisanterie de très mauvais goût de la part de l’Etat de suspendre les subventions dans un pays où 80% de la population est pauvre.

Néanmoins, le Professeur Labossière conseille au gouvernement de réduire le train de vie de ses fonctionnaires par ses politiques budgétaire et fiscales tout en mettant l’accent sur la corruption qui gangrène la nation.

L’équation du carburant reste et demeure une véritable poudrière sur laquelle le gouvernement prend un malin plaisir à jouer avec le feu. L’ on se rappelle des dérives occasionnées la dernière fois où l’on a augmenté le prix de l’essence.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker