Martissant, une mare de sang !

(TripFoumi Enfo) – En Haïti, le quotidien est une triste apologie de la peur, un artiste à l’inspiration funeste, une peinture macabre qui, tristement, draine toute l’attention vers elle.

La beauté des choses nous est échappée il y a belle lurette, le plaisir de vivre et de voir nos semblables apprécier les petites choses de la nature est un lointain souvenir. Nous ne nous soucions plus de notre apparence, même l’avenir semble nous importer peu, parce que figés dans un malheureux présent, nous craignons de voir le jour suivant.

Martissant devient sur nos lèvres plus entraînant qu’un refrain, mais dans le mauvais sens. Chaque seconde apporte son lot de morts, sa mare de sang. Dans le sol de notre chère patrie, arrachée des mains tueuses de nos colons, nos propres frères creusent de gros trous pour y jeter le corps d’un frère aimant, d’un père responsable, d’une mère vertueuse, d’un enfant prometteur, d’un ami fidèle.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop:https://t.me/TripFoumi!

La mort n’est jamais de bonne compagnie, sa présence constante dans nos assemblées répugne encore. Comment s’y habituer ?
Comment s’en accommoder quand elle ne cesse de dessiner des larmes sur nos joues?
Comment fait-elle ?
Comment fait-elle pour engager ses hommes de main?

Ils s’étendent sur tout le territoire de notre petit pays. Mais ils sont surtout bruyants à Martissant, faisant résonner dans l’atmosphère leur méchanceté, revendiquant hypocritement une meilleure vie dans leurs quartiers.
Que faire de cette mare de sang qui s’élargit jour après jour ?
Que faire de ces hommes qui ne croient plus en la pitié, qui se foutent royalement de l’amour fraternel ?
Que faire de Martissant ?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker