Consternée, la Faculté d’Odontologie rend un dernier hommage au Dr Makindi Guerrier


 
(TripFoumi Enfo) – C’est à l’initiative de la Faculté d’Odontologie, au cours d’une cérémonie religieuse en ses locaux, dans une atmosphère de désolation, mêlée d’amertume et de pleurs, que des membres du rectorat (de l’Université d’Etat d’Haïti), des membres du décanat, des professeurs, des étudiants, des confrères, des collègues, des membres de la famille, des amis et d’autres particuliers ont rendu un dernier hommage, ce jeudi 16 décembre 2021, au Dr Makindi Guerrier. Ce dernier, décédé en République Dominicaine le 12 décembre, a été sauvagement attaqué par des individus armés et atteint de plusieurs projectiles à la sortie de sa clinique le 4 décembre dernier.
 
Intervenant lors de cette cérémonie, le Dr Samuel Prophète, Doyen de ladite faculté, décrit le feu Dr Makindi Guerrier comme un « fils » qu’il a vu grandir « sous ses yeux ». Il a exprimé sa consternation face à la tragédie qui a frappé le jeune  Chirurgien-dentiste. Il a dressé son portrait comme un dentiste compétent et un collaborateur discipliné et dynamique. 
 
Le Dr Esdras Jean-Louis, ami, confrère, collègue et camarade de promotion de Makindi Guerrier, a pris la parole au nom de sa promotion lors de la cérémonie d’hommage. Il a exprimé sa tristesse, sa désolation et son indignation face au drame qui a frappé celui qu’il a considéré comme son « frère ». « Nous disons au revoir aujourd’hui à notre confrère, mais c’est avec beaucoup d’indignation, parce que personne, encore plus Makindi, ne merite de finir comme ça », a-t-il déploré. Selon ses dires, le Dr Makindi Guerrier ne se limitait pas uniquement au domaine de la dentisterie. Il s’adonnait également à l’éducation, par souci de participer à la formation des plus jeunes. Pour le Dr Gabon Guerrier, un autre confrère de sa promotion, Makindi n’était pas quelqu’un qui se laissait décourager par les situations difficiles. Ensemble, se rappelle-t-il, ils avaient l’habitude d’organiser des cliniques mobiles bucco-dentaires en faveur de certaines populations n’ayant pas accès à ces soins.
 
Par ailleurs, d’autres personnalités comme le secrétaire général du rectorat, le Dr Ernst Joseph, professeur et ancien Doyen de la faculté, le Dr Ludger Remarais, professeur et un représentant des étudiants ont pris la parole au cours de cette cérémonie d’hommage. 
 
Professeurs et étudiants n’ont pas pu retenir leurs larmes. Certains de ses amis et confrères ont du mal à croire ce qui est arrivé au docteur. Ce rude travailleur, disent-ils, n’a pas mérité ce départ funeste. La Dr Nadine Robert, elle, pleure un ami qui est parti, pendant qu’il avait envie de « vivre ».

En effet, selon différents proches et connaissances, Makindi Guerrier était connu pour sa détermination, son dynamisme, son esprit d’entrepreneur et son altruisme. Mais, en plus, pour sa famille, c’était un père aimant et un mari dévoué.
 
Né le 15 Octobre 1985, Makindi Guerrier a été diplômé à la Faculté d’Odontologie de l’Université d’État d’Haïti en 2012. Quelques années plus tard, il a rejoint le staff de ladite faculté en tant que professeur assistant d’endodontie et moniteur d’endodontie clinique.
 
Il faut souligner que le pays connaît une vague d’insécurité généralisée, depuis près de 3 ans, dans l’indifférence complice des autorités établies. Makindi Guerrier n’est qu’une parmi les nombreuses victimes du cortège d’effroi et mortifère qui déambule dans le pays tout entier et dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince en particulier.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop:https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker