À la une

Pour infirmer ou maintenir ses propos déclarés au New York Times, Sophia Martelly somme Marie Esther Antoine

(Tripfoumi Enfo) – Dans une sommation où l’ancienne première dame est la requérante, la dame Marie Esther Antoine a un délai d’un jour franc pour maintenir ou infirmer ses propos confiés au journaliste du New York Times, Maria Abi Habib.

Le 14 décembre 2021, Marie Esther Antoine a fourni des informations qui n’ont pas plu à Sophia SAINT-RÉMY Martelly. Pour manifester son mécontentement à l’égard de l’informateur du NYT, la femme de l’ex président a rétorqué en lui envoyant une sommation.

D’après les informations recueillies du papier juridique, la dame Marie Esther Antoine a un délai d’un jour franc pour maintenir ses propos ou les infirmer. Au cas où elle les maintiendrait, elle aurait aussi la même échéance pour fournir des preuves de ses propos, ajoute la sommation.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Aussi, si elle n’obtempère pas, l’acte de l’huissier indique formellement qu’elle sera poursuivie avec la dernière rigueur devant le tribunal correctionnel pour délit de diffamation sévèrement puni dans notre législation.

Mme Martelly aurait déclaré à Mme Antoine que Jovenel Moïse était une propriété. « La première dame s’est mise à me soupçonner et m’a fait venir en pleine nuit au domicile de la famille Martelly pour me réprimander de ne pas les avoir tenus informés de chacun des déplacements du président Moïse», a-t-elle déclaré au média américain.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker