DéfenseDiplomatiePNH

Russie – Ukraine : Poutine promet une réponse « militaire »


 
(TripFoumi Enfo) – Ce mardi 21 décembre, le président russe, Vladimir Poutine, a fait monter d’un cran la tension dans la crise qui oppose son pays aux occidentaux sur le dossier ukrainien. L’homme fort du Kremlin a promis des représailles « militaires et techniques » si l’OTAN ne change pas sa politique considérée comme agressive, en Ukraine et d’autres pays d’Europe de l’Est, à l’égard de la Russie.
 
Devant des cadres militaires et du ministère de la défense, le président russe s’est montré agacé par ses rivaux de l’Ouest. « En cas de maintien de la ligne très clairement agressive de nos collègues occidentaux, nous allons prendre des mesures militaires et techniques adéquates de représailles », a-t-il fait savoir.
 
La semaine dernière, Moscou avait soumis des documents à Washington afin de l’inviter à des négociations sur la question de l’élargissement de l’OTAN qui préoccupe la Russie. Les demandes présentées dans ces documents ont été jugées inacceptables par les américains et par certains autres membres de l’OTAN. En fait, la Russie souhaite obtenir deux traités qui interdiront à l’Alliance d’intégrer des pays comme l’Ukraine et la Géorgie, d’armer ou de mener des manœuvres militaires qui pourraient être menaçantes pour la Russie dans les pays ayant intégré L’OTAN après 1997.
 
« On est sur le pas de notre porte, nous ne pouvons pas reculer « , a lancé le président russe. Selon lui, l’OTAN et les États-Unis sont en train de renforcer leur présence aux frontières de la Russie. Il les accuse de soutenir politiquement et militairement l’Ukraine et de déployer des forces en mer Noire. Toutefois, le président Poutine assure qu’il ne souhaite pas « un conflit armé ou une effusion de sang », mais préfère une solution « politico-diplomatique ».
 
Cependant, vu du côté occidental, c’est l’attitude de la Russie qui est jugée menaçante. Elle a massé plusieurs dizaines de milliers de soldats à la frontière ukrainienne, selon les renseignements américains et ukrainiens, dans l’objectif « d’envahir l’Ukraine ».
 
Le président ukrainien, Vlodymyr Zelensky, s’impatiente de voir les membres de l’alliance fixer un calendrier clair pour l’intégration de son pays à l’OTAN et à l’Union Européenne. Celui-ci considère l’adhésion de Kiev à L’OTAN comme seul filet de sécurité face aux velléités de Moscou.
 
Il faut remarquer que la crise russo-ukrainienne a démarré avec la chute du président Viktor Ianoukovytch en 2014. Celui-ci a voulu signer un accord de rapprochement avec les russes au détriment des européens. Ce virage a déclenché des vagues de contestations qui, plus connues sous le nom de « révolutions de Maïdan », ont mené à sa fuite du pouvoir. L’évolution de cette crise avait conduit à « l’annexion » de la Crimée par la Russie et à une  guerre en 2014 dans le Dombass ukrainien entre rebelles séparatistes pro-russes et le pouvoir de Kiev.
  

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker