CultureHaïtiLe Premier MinistrePNHPolitiqueSécurité

La visite officielle du PM Ariel Henry aux Gonaïves ce 1er janvier, un grand défi à relever

(TripFoumi Enfo) – Le gouvernement haïtien se prépare pour se présenter aux Gonaïves dans le cadre de la commémoration du 218e anniversaire de l’indépendance d’Haïti, le 1er janvier 2022. Néanmoins, des signes avant-coureurs montrent que la visite officielle d’Ariel Henry dans la Cité de l’indépendance ne sera pas facile, malgré les dispositions sécuritaires annoncées par les responsables de sécurité.

Après plusieurs rencontres au niveau du gouvernement pour définir les moyens pour se rendre aux Gonaïves dans la célébration de la fête de l’indépendance d’Haïti le 1er janvier, le ministre de la Défense, Énold Joseph, a fini par confirmer la présence du chef du gouvernement, Ariel Henry, aux Gonaïves.

De plus, le DG a.i de la Police Nationale d’Haïti, Frantz Elbé, a effectué une visite ce mardi 28 décembre aux Gonaïves. Selon une note de l’institution policière, cette visite rentre dans le cadre des préparatifs pour l’organisation des activités officielles devant marquer le 218e anniversaire de l’indépendance d’Haïti.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Cependant, le climat n’a pas annoncé le beau temps pour la cérémonie officielle dans la quatrième ville du pays, où le feu président Jovenel Moïse ne pouvait pas se présenter les dernières années, pour prononcer son discours officiel.

Déjà, des tirs ont été entendus au bas de la ville des Gonaïves ce mardi 28 décembre, où l’un des ouvriers, travaillant dans la construction du stand officiel, a été blessé par un projectile dans la tête. Cette action serait l’oeuvre des hommes armés de Raboteau, opposés à la venue d’Ariel Henry aux Gonaïves.

Pour sa part, un groupe organisé portant le nom « Fòs Reyèl Senmak », a annoncé également, ce mardi 28 décembre, une opération baptisée « Lòk Senmak » pour empêcher le passage du cortège d’Ariel Henry de se rendre aux Gonaïves, le 1er janvier 2022. Ce, pour contester les actions gouvernementales du PM Henry.

À rappeler, le 17 octobre 2021, dans le cadre de la commémoration de l’assassinat de l’empereur Jean Jacques Dessalines, le PM Henry était sauvé de justesse au Pont Rouge, sous une pluie de cartouches du G-9 qui contrôlait la zone. Alors, la volonté d’Ariel Henry de se rendre aux Gonaïves, le 1er janvier 2022, reste un grand défi à relever.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker