HaïtiLe Premier MinistreSécurité

Ariel Henry quitte Gonaives en trombe, sans prononcer son discours!

(TripFoumi Enfo) – Le Premier ministre Ariel Henry s’était rendu tôt, ce premier janvier, dans la commune des Gonaïves pour commémorer les 218 ans de la proclamation de l’indépendance d’Haïti. S’il a pu assister au Te Deum chanté pour la circonstance, il n’a toutefois pas pu se rendre sur la place d’armes pour prononcer son discours, la faute à des civils armés qui faisaient parler la poudre un peu partout dans la ville.

Face à une telle situation, M. Henry a dû prendre ses jambes à son cou et laisser la cité de l’indépendance. Aucune victime n’est signalée dans son équipe. Cependant, un mort et deux blessés ont été repérés dans les rues Lamartinière et Geffrard. Pour l’heure, la ville se trouve en effervescence.

En dépit des signes qui avaient donné à voir une ville hostile à sa venue, Ariel Henry avait tout de même décidé de se rendre dans la quatrième ville du pays, en vue de commémorer le 218ème anniversaire des prouesses de nos ancêtres.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

À rappeler que le 17 octobre dernier, Ariel Henry avait été chassé par des bandits armés dans la zone de Pont-Rouge, à l’occassion de l’anniversaire de la mort du Père fondateur d’Haïti, Jean Jacques Dessalines.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker