sociétéHaïtiSécurité

Et si 2021 n’était que l’antichambre de 2022 ?

(TripFoumi Enfo) – On aura connu l’horreur durant l’année 2021, on aura fait face aux méchancetés les plus abjectes de l’homme… Et si ce n’était pas le pire ? Et si le pire restait à venir ?

Les merveilleuses traditions de l’humanité embellissent nos quotidiens et allègent la vie qui, dans l’inconfort de la routine, est parfois pesante. En effet, cette tradition, ne s’asseyant sur aucune base logique, veut que la nouvelle année soit meilleure que la dernière ; espérant même un virage sec si la précédente n’était pas satisfaisante.

Il n’y a pas quelque chose d’extraordinaire qui sépare deux années, un genre de cérémonial de passation ne dépendant aucunement des humains. C’est fait comme pour tous les autres jours : à partir de minuit, heure située au milieu de la nuit, à la limite de deux jours, et nous voilà donc de l’autre côté. Un autre côté dont le paysage n’a rien de différent, sinon la continuité de ce que l’on avait entamé.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Dans les églises, dans les salons et ailleurs, telle une chorale, nous allons faire le compte à rebours et exprimer nos joies comme si nous étions amnésiques, une façon très particulière de réinventer l’espoir, et ce n’est pas condamnable. C’est même louable de voir que, même adultes, nous pouvons encore ressentir cette innocence enfantine.

C’est bien beau tout cela, mais je crois que 2022 sera tout simplement le prolongement de ce qu’on a semé et commencé à récolter depuis quelque temps, c’est-à-dire L’HORREUR. Ici, en Haïti, les dirigeants et leurs commanditaires font le culte du mal, dont la boisson favorite est le sang chaud de nos compatriotes.

L’espoir voudrait que 2022 apporte un nouveau souffle, mais la logique veut que les choses se détériorent, puisqu’aucun acte n’a été posé dans l’objectif de forcer ce nouveau départ. Ils ont laissé les choses se détériorer parce que le chaos leur est très rentable. Ne sachant pas comment embellir les choses, ils les enlaidissent et en font une doctrine.

2022 ne sera pas meilleure, je suis désolé de vous frapper la vérité au visage, cependant elle peut être un terrain de combat, un vrai combat populaire pour changer les choses à la faveur collective. Nous devrions faire taire un peu notre innocence de croire que la nouvelle année sera meilleure d’elle-même en ne se faisant que des souhaits, mais plutôt réapprendre la véritable force de ce mot : AGIR.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker