À la une

Omicron en Haïti, William Pape ne dément pas

(TripFoumi Enfo) – Le Dr William Pape a précisé qu’il existe 2 épidémies sur le territoire haïtien. Une épidémie de grippe et de fièvre (influenza) liée au changement de température et bien-sûr, l’épidémie de coronavirus qui fait toujours des ravages dans le pays. L’ancien président de la commission scientifique de gestion de la crise sanitaire de la covid-19 affirme que le variant Omicron, susceptible de faire des ravages en Europe et en Amérique du Nord, peut bien se trouver sur le territoire national en raison du déplacement de plusieurs Haïtiens en Europe et aux États-Unis, durant ces dernières semaines.

Dans le souci de clarifier des allegations concernant l’épidémie de grippe et de fièvre touchant une grande partie de la population, la Rédaction de TripFoumi Enfo a contacté le Dr William Pape à ce sujet. Le spécialiste a confirmé que le coronavirus fait toujours des ravages dans le pays tout en invitant la population à toujours maintenir les mesures barrières et à se faire vacciner contre la maladie.

« Pendant ces dernières semaines, plusieurs Haïtiens se rendent en Europe, en République dominicaine et aux États-Unis où le variant Omicron fait des ravages », a fait remarquer Dr Pape doutant que ce variant soit déjà en Haïti, bien que le Ministère de la Santé Publique et de la Population n’ait pas encore émis de note pour le confirmer.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Le Dr William Pape a précisé qu’Haïti ne dispose pas d’un laboratoire capable de détecter l nouveau variant Omicron. « Afin de détecter les variants, les autorités doivent envoyer les tests à des laboratoires spécialisés dans des pays étrangers », a indiqué le Médecin.
Il attire l’attention sur plus de 4000 personnes qui traversent la frontière tout en soulignant qu’Omicron se transmet facilement à l’instar de la rougeole. Toutefois, le spécialiste assure la population haïtienne que les variants Delta et Gamma étaient bien pires qu’Omicron, mais a tout de même appelé tout le monde à continuer de se protéger contre la maladie.

« La maladie était toujours présente en Haïti mais les formes graves commençaient à diminuer », a fait savoir Dr Pape qui précise que la majorité des personnes hospitalisées n’avaient pas été vaccinées.

Néanmoins, le spécialiste a attiré l’attention du public sur le fait qu’Haïti jouisse d’une protection naturelle inexplicable contre le virus. Il avance que 58 personnes sont décédées sur chaque million d’habitants en Haïti, alors que la Jamaïque enregistre 751 décès, Cuba en dénombre 727 et 384 morts sont recensés en République Dominicaine sur chaque million d’habitants.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker