À la uneAfrique

Mise en vente d’une ancienne clé de cellule de Mandela, le gouvernement veut la récupérer

(TripFoumi Enfo) – La clé de la cellule où Nelson Mandela a été incarcérée à Robben Island, l’île prison au large du Cap, était confiée à Guernsey’s, une maison d’enchères new-yorkaise, par un ancien geôlier et ami de Madiba, Christo Brand.

Le lot d’objets, mis en vente par la maison d’enchères Guernsey’s, est composé d’un vélo d’appartement, d’une copie de la Constitution signée par Nelson Mandela. Mais, c’est bien la vielle clé, faisant aussi partie de ce lot d’objets, qui a produit l’effervescence dans cette affaire. En plus de la cellule de Madiba, la clé avait la capacité d’ouvrir bien d’autres.

Le secrétaire adjoint de l’association des anciens prisonniers politiques d’Afrique du Sud, Mpho Masemola, ne reste pas indifférent, pour lui, cette clé est plus qu’un souvenir. Elle est un symbole de liberté qui s’associe à la libération de plusieurs prisonniers politiques de Robben Island.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

La vente aux enchères était prévue pour le 23 janvier, mais le gouvernement, à travers le ministère de la Culture, a réussi à la suspendre et veut récupérer la clé.

Christo Brand informe que la vente devait permettre de financer un jardin dédié à Nelson Mandela à Qunu, le village où est enterré l’ancien président Sud-africain. Néanmoins, il finit par accepter de la retirer de la vente mais la laisser pour une exposition en cours aux États-Unis.

Parallèlement, le ministère de la Culture travaille au rapatriement de la clé en Afrique du Sud. L’ancien détenu, Mpho Masemola, souhaite également la récupération de la clé puisqu’elle appartient à l’État. Elle doit être enregistrée et placée aux archives nationales. Le statut des autres objets mis en vente est également à l’étude par le ministère de la Culture.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker