À la une

Une première gifle pour le Secteur Démocratique et Populaire (SDP)

(Tripfoumi Enfo) – La traîtrise des leaders du Secteur Démocratique et Populaire (SDP) aux dépens des fidèles militants commence à se faire sentir. Des militants ont pris d’assaut les locaux du SDP pendant une conférence de presse, à Delmas 60, ce lundi 10 janvier 2022.

Depuis l’accord liant le SDP au gouvernement d’Ariel Henry, Me André Michel, Nenel Cassy et d’autres membres influents de cette structure vivent les délices qu’offre le pouvoir en Haïti. Mais à quel prix?

La conférence de presse de ce lundi 10 janvier s’est déroulée avec beaucoup de vacarme et d’actes de vandalisme. Ils étaient plusieurs dizaines de militants à prendre d’assaut les locaux du SDP, à Delmas 60, pour dénoncer les mauvais coups de ces responsables qu’ils accusent d’avoir seulement défendu leurs intérêts personnels au sein de l’actuel gouvernement. Ils réclament leur part (pour la plupart, du travail) parce qu’ils estiment avoir assez combattu.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Pour manifester leur mécontentement, ces militants en colère ont saccagé les locaux du SDP, détruisant tout ce qui se trouvait à leur portée. Des slogans hostiles ont été lancés à l’encontre des dirigeants de ce regroupement, dont Michel André et Nenel Cassy, qui s’apprêtaient à donner une conférence de presse.

« Kiyès ki towo a? Se militan ki towo a » ont-ils crié pour montrer leur force.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker