À la une

États-Unis: Fin d’une prise d’otage dans une synagogue au Texas, le suspect tué


 
(TripFoumi Enfo) – Un homme qui a pris en otage 4 personnes pour demander la libération d’une pakistanaise, condamnée pour terrorisme, a été tué lors de l’assaut de la Police qui a pu libérer les otages sains et saufs. L’évènement s’est déroulé ce samedi 15 janvier dans une synagogue au Texas.
 
L’angoisse a duré près de 10 heures à Colleyville, cette petite ville près de Dallas. Au cours d’une conférence de presse, le porte-parole de la Police locale, Michael Miller, a fait savoir que l’assaut a été donné dans la nuit. « L’équipe de libération d’otages a pris d’assaut la synagogue et le suspect est mort », a-t-il précisé.
 
Auparavant, le gouverneur du Texas, Greg Abbott, avait déjà tweeté que les 4 otages étaient libérés sains et saufs. Un agent spécial du FBI, la Police fédérale américaine, avait précisé qu’un rabbin local très respecté, Charlie Cytron-Walker, qui se trouvait parmi les otages, se portait bien et n’avait pas besoin de soins médicaux.
 
NBC News avait rapporté que le suspect avait posé plusieurs bombes dans des emplacements cachés. La Police a dû évacuer les personnes à proximité de la synagogue.
 
Cette prise d’otage avait soulevé l’inquiétude dans le milieu politique américain, du gouvernement israélien et de la communauté juive aux États-Unis. Le président Biden a été informé. Tandis que le gouvernement israélien avait annoncé qu’il allait envoyer sur place Livia Link, consule de Houston.
 
Ellen Smith, une fidèle de la synagogue qui a parlé à CNN, a décrit l’événement comme « choquant et horrifiant ». Elle a mis l’accent sur l’inquiétude de la communauté juive face à l’augmentation des actes antisémites ces derniers temps dans le pays.
 
Il faut préciser que la pakistanaise, dont le preneur d’otage avait exigé la libération, était décrite comme sa soeur. Mais cette information allait être démentie par son avocate.
 
Cependant, la pakistanaise en question est une scientifique qui répond au nom d’Aafia Siddiqui. Elle a été condamnée à 86 ans en 2010 par un tribunal fédéral américain de New-York pour des accusations de terrorisme après avoir tenté de tirer sur des soldats américains alors qu’elle etait en détention en Afghanistan.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker