Afrique

Mali : Décès de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta

 
(TripFoumi Enfo) – La nouvelle est tombée ce dimanche matin 16 janvier. L’ancien président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, est décédé dans sa résidence à Bamako, selon des informations transmises par des membres de sa famille.
 
En effet, celui-ci était malade depuis un certain temps, a rapporté un correspondant de la télévision française France 24 dans le pays. Car, l’ex-président s’était rendu récemment, au moins 3 fois, à Abu Dhabi dans un hôpital américain,  alors qu’avant cela il était hospitalisé dans une clinique privée de Bamako.
 
Se réclamant de la gauche et combatif autrefois, IBK était en train de « se laisser mourir » d’après ceux qui ont eu la chance de l’approcher. Il n’arrivait pas à digérer les séquelles du coup d’État qu’il a subi en 2020.
 
Côté bilan, le passage d’IBK au pouvoir du Mali est assez mitigé. Pendant son règne, la question de la sécurité contre la menace djihadiste dans le pays n’a jamais pu être réglée, malgré la présence de forces étrangères, particulièrement françaises. Aucune politique réelle contre la corruption n’a été mise en place dans un pays ou celle-ci est endémique.
 
Par contre, l’ancien président conserve une certaine sympathie dans la société malienne. Sur les réseaux sociaux, les hommages sont de plus en plus nombreux. Mais pour l’heure, la junte au pouvoir, emmenée par le colonel Assimi Goïta, n’a pas encore communiqué sur l’événement.
 
Ibrahim Boubacar Keïta dit IBK était né le 29 janvier 1945, est décédé à 76 ans. D’abord, premier ministre à deux reprises, il a été, ensuite, élu deux fois président du Mali : 2013 et 2018. Mais avant la fin de son second mandat, il a été évincé du pouvoir par un coup d’État du colonel Assimi Goïta en août 2020 dans la foulée d’une série de contestations populaires.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker