À la une

Plus de 400 migrants haïtiens en situation irrégulière, arrêtés en République Dominicaine

(TripFoumi Enfo) – Les forces de l’ordre dominicaines ont pourchassé des haïtiens sans papiers qui tentaient de séjourner illégalement sur leur territoire. Après plusieurs opérations dans divers points frontaliers et dans des parcs, ils ont emmené les réfugiés d’origine haïtienne au centre d’hébergement de la forteresse de Beller à Dajabon, avant de les expulser vers Haïti.

Un document officiel du gouvernement dominicain a relaté que les membres de l’équipe de contrôle de la direction générale des migrations, de l’armée et de la marine dominicaine, ont procédé à l’arrestation de plus de 400 migrants haïtiens, lors d’une opération enclenchée depuis le week-end écoulé.

Lors des opérations de chasse de dernières heures, les services de la migration, dans le cadre de l’opération Vaya onda, menée conjointement avec les membres de la quatrième brigade d’infanterie, du dixième bataillon et de la barrière frontalières, 344 hommes, 93 femmes, dont 14 enceintes et 7 enfants, ont été appréhendés pour cause de conditions migratoires irrégulières sur le territoire dominicain. Toujours d’après ce qui est expliqué dans le texte officiel du gouvernement.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Les opérations de chasse n’ont pas épargné les femmes enceintes. Au contraire, certaines d’entre elles ont été appréhendées dans des centres hospitaliers.

Les autorités dominicaines n’adoucissent pas leur rapport migratoire avec Haïti. Les migrants haïtiens continuent de se faire humilier dans des situations infrahumaines. Et les autorités haïtiennes ne se mettent pas à la hauteur de la situation pour exiger de meilleurs traitements de leurs ressortissants.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker