À la une

Quand l’ambivalence d’un tweet renforce le soupçon d’implication d’Ariel Henry dans le dossier de Jovenel Moïse

(TripFoumi Enfo) – Le Premier ministre de facto, Dr Ariel Henry, a voulu manifester son contentement par rapport aux deux nouvelles arrestations dans le cadre du dossier de l’assassinat de Jovenel Moïse. Malheureusement ou heureusement, l’utilisation d’une double négation, qui équivaut à une affirmation, a peut-être dévoilé ce qui se passe au fond de sa pensée. Il a été obligé de l’enlever pour le retwetter.

Le tweet publié ce dimanche 16 janvier à 2h30 pm sur le compte officiel d’Ariel Henry, comme on pouvait lire « Je me réjouis de l’arrestation de deux nouveaux suspects dans l’assassinat du Président Moïse. Ce crime, comme tant d’autres, qui a ému tout le pays, ne restera pas impuni. Avec mon Gouvernement, aucun coupable n’échappera pas à la justice ».

Toute suite, l’agence de presse en ligne « Rezo Nòdwes » a pu passer en filtre le tweet du PM et a découvert la dangereuse double négation engendrée par un « pas ». Et c’était vraiment le « pas » vers le renforcement des soupçons d’implication du PM Henry dans le dossier d’assassinat du feu Président Jovenel Moïse.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

L’article du « Rezo Nòdwes » a mis l’accent sur la dernière phrase du tweet, « Avec mon Gouvernement, aucun coupable n’échappera « pas » à la justice. Les analyses syntaxiques qui en sont faites, ont clairement assimilé la double négation à une affirmation. Puisque la phrase devrait être « …aucun coupable n’échappera à la justice ». En ce sens, elle devient automatiquement son inverse « Tous les coupables échaperont à la justice », toujours d’après les analyses faites par « Rezo Nòdwes ».

Après cette mise en lumière d’une quelconque intention cachée, le tweet a disparu sur le compte officiel du PM Henry. Il a fallu attendre 5h38 pour un nouveau tweet dans lequel il y a le retrait du « pas » qui as déjà mis les internautes sous le pas.

« Je me réjouis de l’arrestation de deux nouveaux suspects dans l’assassinat du Président Moïse. Ce crime, comme tant d’autres, qui a ému tout le pays ne restera pas impuni. Avec mon Gouvernement, aucun coupable n’échappera à la justice », voilà le nouveau tweet sans le « pas » qui a mis le PM dans un litige avec lui-même.

Aussi léger que cela puisse paraître, comme une faute de frappe, il pourrait bien également être révélateur d’une conscience qui n’est pas en paix.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker