Taïwan

Taïwan : La Chine « n’a pas renoncé à l’usage de la force »

 
(TripFoumi Enfo) – Dans une entrevue accordée à la chaîne française France 24, le lundi 17 janvier, Lu Shaye, ambassadeur de la Chine en France, tout en martelant privilégier une réunification pacifique avec Taïwan, a précisé que son pays « n’a pas renoncé à l’usage de la force ».
 
Selon lui, cette option envisagée par la Chine n’a pas pour objectif de « viser le peuple de l’île » mais de dissuader les « séparatistes taïwanais » et certaines « forces étrangères », en se gardant de citer les États-Unis. Ces derniers étant les principaux partenaires militaires de Taïwan. Ils le soutiennent en armements et en conseillers militaires pour aider l’île à entraîner son armée.
 
Par ailleurs, l’ambassadeur a fait savoir que l’empire du Milieu était prêt à accueillir les JO d’hiver 2022. Interrogé sur le boycott diplomatique de certains pays, il a précisé que les Jeux olympiques sont faits pour les sportifs et non pour les diplomates.
 
Il faut, tout de même, préciser que sur ce même plateau, le ministre taïwanai des affaires étrangères, Joseph Wu, avait fait savoir que la menace chinoise était « très sérieuse ». Cependant, selon ses dires, l’armée taïwanaise est déterminée à repousser toute invasion chinoise.
 
Il est important de savoir que la Chine considère Taïwan comme une province rebelle qui doit revenir dans son giron. Cependant, l’île qui est une très bonne démocratie a des velléités indépendantistes. Mais seulement 14 pays dans le monde, dont Haïti, ont des relations diplomatiques avec Taïwan. La Chine a une politique catégorique sur la question : tout pays qui  reconnaît la souveraineté de Taïwan et entretient des relations diplomatiques avec lui, ne peut avoir des relations pareilles avec Pékin.
 

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker