À la une

Colombie : Ingrid Bétancourt, l’ex-otage des FARC, annonce sa candidature à la présidentielle de 2022


  
(TripFoumi Enfo) – Icône de la lutte contre les FARC, la franco-colombienne a annoncé, le mardi 18 janvier, son intention de se présenter à la présidentielle de 2022 en Colombie. Une élection qui aura lieu en mai prochain.
  
C’est la deuxième fois qu’elle se porte candidat à l’élection présidentielle. Cependant, en 2002, alors qu’elle faisait campagne, elle fut enlevée par la guérilla communiste des FARC. Ce n’est que 6 ans plus tard, soit en 2008, qu’elle fut libérée par une opération des forces armées colombiennes.
 
 « Je suis ici pour finir ce que j’ai commencé avec vous en 2002, a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse. Car, « j’ai la conviction que la Colombie est prête à changer le cours de son histoire, » a-t-elle ajouté.
 
Toutefois, la militante devra, tout de même, gagner la primaire à laquelle elle est en train de participer au sein d’une coalition centriste.
  
Il faut souligner, bien que les FARC aient signé un accord de paix avec le gouvernement depuis septembre 2016, la Colombie est toujours un pays gangrené par la violence, la drogue et la corruption.
 
D’ailleurs, pour certains experts, la Colombie est une plaque tournante du crime organisé en Amérique Latine. L’événement de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse en est un exemple assez pertinent. Car, le commando incriminé était majoritairement constitué de colombiens.
 

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker