Europe

Le prince Andrew, accusé d’agression sexuelle, se retire des réseaux sociaux

(TripFoumi Enfo) – Le prince britannique Andrew, poursuivi au civil aux États-Unis pour agressions sexuelles sur mineure, s’est retiré de certains réseaux sociaux ce mercredi 19 janvier 2022, soit quelques jours après avoir été déchu de ses titres militaires par sa mère, la reine Elizabeth II.

Le deuxième fils de la reine Elizabeth II, le prince Andrew, a désactivé ses comptes de médias sociaux, selon des utilisateurs ce mercredi, alors qu’il fait face à une affaire civile aux États-Unis pour agression sexuelle sur mineure.

Sur le compte Twitter du prince @TheDukeOfYork, il y a maintenant un message qui dit « Ce compte n’existe pas ». Son profil YouTube apparaît également avec un message d’erreur et une page blanche. Les pages Instagram et Facebook du prince semblent toujours ouvertes, bien que sa page Instagram soit définie comme privée.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Le Daily Mail cite une source proche du prince de 61 ans disant que plusieurs de ces comptes ont été supprimés et ne sont plus actifs.

Le deuxième fils de la reine Elizabeth II, le prince Andrew, a désactivé ses comptes de médias sociaux, alors qu’il est trempé dans un scandale d’agression sexuelle sur mineure.

Cela vient après qu’il a été annoncé la semaine dernière que le prince avait cessé d’utiliser son titre de SAR (Son Altesse Royale), et avait également renoncé aux titres militaires honorifiques décernés par la reine.

Son accusatrice, Victoria Giuffre, a témoigné qu’elle avait eu des relations sexuelles avec le prince à l’âge de 17 ans, après l’avoir rencontré par l’intermédiaire du défunt milliardaire américain et pédophile condamné, Jeffrey Epstein.

Quant au site internet officiel de la monarchie britannique (royal.uk), cherchant à prendre ses distances avec le prince pour se préserver, a également été modifié pour refléter le retrait de ses titres militaires et parrainages, tandis que ses engagements officiels exécutés en soutien de la souveraine sont désormais énumérés au passé.

Le prince Andrew jusqu’à date n’a fait que nier les allégations mais n’a pas pu convaincre la justice américaine de son innocence. Face à ce procès imminent, plus d’un se questionne sur la peine que peut encourir le désormais ex duc d’York.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker