Justice

Le juge Garry Orélien se dessaisit du dossier de l’assassinat de Jovenel Moïse

(TripFoumi Enfo) – Encore un coup de théâtre dans le dossier de l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse. Le juge Garry Orélien, chargé d’instruire ce dossier, est contraint de s’en déporter. Ne pouvant plus boucler l’affaire dans le délai imparti, le juge instructeur vient de prendre une ordonnance de dessaisissement ce 21 janvier 2022.

Si le dossier évolue dans l’international, c’est différent en Haïti. Le juge instructeur du dossier avait trois mois pour le boucler. Le délai est arrivé à terme sans la moindre avancée significative. Malgré une demande de prorogation formulée, le doyen du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, le juge Bernard Saint-Vil, a finalement écarté le juge Orélien du dossier.

En dépit du temps écoulé, ce dernier est accusé par le Réseau National de la Défense des Droits Humains (RNDDH) d’avoir rançonné des suspects pour entraver le dossier. Entre autres pour des annulations de mandats et d’interdictions de départ. Selon le responsable du réseau, Mr. Pierre Espérance, une somme d’à peu près 50 mille dollars US avait été réclamée par Me Orélien pour annuler des mandats d’amener.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

La justice haïtienne sombre de plus en plus dans la corruption sous toutes ses formes. L’affaire fait son chemin, aussi lentement soit-il, dans l’international pourtant en Haïti, où de nombreuses arrestations suivies d’auditions ont été effectuées, c’est la comédie totale.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker