Nations Unies

Ses arriérés payés par la Corée du Sud, L’Iran retrouve son droit de vote à l’ONU

 
(TripFoumi Enfo) – La République Islamique va pouvoir retrouver son droit de vote à l’Assemblée Générale des Nations-Unies après que la Corée du Sud a accepté de payer, ce vendredi 21 janvier, ses arriérés dus à l’organisation.
 
En effet, ce paiement a été fait, sous la demande de Téhéran, à l’aide de fonds iraniens gelés dans les banques sud-coréennes, suite aux sanctions américaines imposées lors de la sortie unilatérale des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien. Toutefois, cet acquittement a été fait avec l’approbation des américains qui ont validé la transaction.
  
L’AFP rapporte que cette information a été confirmée par des sources onusiennes. La dette de 18 millions dollars de l’Iran à l’organisation, minimum que Téhéran devait à l’organisme international pour pouvoir récupérer son droit de vote perdu au début de ce mois, a été réglée par Séoul.
 
Néanmoins, il est important de savoir que plus de 7 milliards de dollars appartenant aux iraniens sont gelés en Corée du Sud à cause des sanctions imposées par les États-Unis. Avant ces sanctions qui ont réduit en peau de chagrin l’exportation de son pétrole, l’Iran était le troisième partenaire commercial de la Corée du Sud.
  
Par ailleurs, il faut préciser que l’article 19 de la Charte des Nations-Unies prévoit de priver de son droit de vote tout pays dont les arriérés (de cotisation) cumulés seraient égal ou supérieur à deux années complètement écoulées.
 
 

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker