GuerreAfrique

Un soldat français tué au Mali suite à une attaque au mortier

 
(TripFoumi Enfo) – Dans un communiqué, paru ce dimanche 23 janvier, l’Élysée annonce qu’un soldat français a été tué lors d’une attaque au mortier. Celle-ci a lieu hier samedi 21 janvier sur la base militaire française de Gao, dans le nord du Mali.
 
Si le communiqué de l’Élysée, sur cette attaque, ne mentionne que la mort du brigadier Alexandre Martin, dans la foulée, le ministère des armées, lui, a fait mention également de 9 blessés dans les rangs de ses soldats. Ces derniers sont déployés au Mali dans le cadre de la lutte anti-djihadiste, depuis 2013, à travers l’opération Cervale puis Barkhane.
  
Le président français Emmanuel Macron “salue avec respect la mémoire de ce soldat, mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission” tout en se solidarisant avec sa famille. Ce décès porte à 54 le nombre de soldats français tombés au Mali depuis leur déploiement en 2013.
  
Il faut souligner que récemment un sentiment anti-français grandit au Mali. Cette haine s’est exacerbée avec les sanctions de la Cédéao contre Mali où la France est accusée d’être à la baguette. Le 14 de ce mois, des dizaines de milliers de Maliens s’étaient rassemblés à l’appel de la junte au pouvoir, pour dénoncer les sanctions de la Cédéao et l’influence de la France.
 
Cependant, cette attaque n’est pas forcément liée à ce contexte. D’ailleurs, le communiqué de l’Élysée pointe, en filigrane, la piste djihadiste qui est la principale menace dans cette région.
 

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker