USAGuerre

Conflit ukraino-russe, les États-Unis sur pied de guerre

(TripFoumi Enfo) – Les États-Unis ont commencé à envoyer de l’aide militaire supplémentaire à l’Ukraine au milieu des tensions entre celle-ci et la Russie. Le premier lot de 90 tonnes d’armes meurtrières américaines est arrivé ce samedi 22 janvier à l’aéroport Borispol de Kiev alors que les négociations entre Washington et Moscou sur le renforcement militaire russe à la frontière avec l’Ukraine n’ont pas abouti.

La situation reste tendue entre la Russie et les États-Unis sur le dossier de l’Ukraine. Le gouvernement américain se prépare à une éventuelle invasion de l’Ukraine par les russes.

« Le premier de plusieurs envois totalisant 200 millions de dollars d’aide à la sécurité aux forces armées ukrainiennes, autorisé par le président Joe Biden en décembre, est arrivé à l’aéroport Borispol de Kiev », a rapporté l’ambassade des États-Unis à Kiev via un message sur Facebook.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Cette livraison fait partie des fournitures d’aide militaire supplémentaire à Kiev face à la situation tendue à la frontière avec la Russie et « démontre l’engagement ferme de Washington » envers le droit de l’Ukraine à l’autodéfense, indique la note.

Les États-Unis ont promis qu’ils continueraient à soutenir l’armée ukrainienne dans son « effort continu » pour défendre la souveraineté et l’intégrité de son territoire de « l’agression russe ».

« Comme le président Biden l’a dit à son homologue Vladimir Poutine, en cas d’invasion de l’Ukraine, les États-Unis fourniront à l’Ukraine du matériel défensif supplémentaire », indique le communiqué, faisant référence à une conversation téléphonique entre les dirigeants américains et russes à la fin de l’année 2021.

Les armes américaines arrivent en Ukraine quelques jours après la visite à Kiev du secrétaire d’État américain, Antony Blinken, qui a promis le 19 janvier une augmentation considérable de l’aide militaire à l’Ukraine en cas d’éventuelle invasion russe.

Selon l’ambassade des États-Unis, l’année dernière, Washington a accordé à Kiev une aide militaire d’une valeur de 650 millions de dollars.

Le ministre ukrainien de la Défense, Oleksiy Reznikov, a remercié samedi les États-Unis et personnellement le secrétaire à la Défense Lloyd Austin pour l’assistance militaire fournie à Kiev et son soutien inconditionnel.

Le Royaume-Uni a déjà envoyé des armes défensives à Kiev et le Canada a déclaré qu’il envisageait de faire de même.

Les trois pays baltes – Lituanie, Lettonie et Estonie – ont également exprimé leur intention de fournir à l’Ukraine des armes fabriquées aux États-Unis après avoir reçu le feu vert de Washington.

Pour tenter de réduire les tensions autour de l’Ukraine, Blinken et son homologue russe, Sergueï Lavrov, ont tenu une réunion à Genève ce samedi, mais la réunion n’a donné aucun résultat concret.

Pour sa part, la ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht, a déclaré que Berlin ne fournirait pas d’armes à Kiev pour le moment, conformément à sa politique d’interdiction de l’expédition d’armes létales vers les zones de conflit.

« Nous devons faire tout notre possible pour une désescalade. Maintenant, les livraisons d’armes ne serviraient à rien et il y a un accord à cet égard au sein du gouvernement fédéral », a expliqué la ministre allemande.

L’humanité fonce-t-elle vers un troisième conflit armé mondial en dépit de la création de l’organisme international assurant la paix dans le monde en l’occurrence, l’Organisation des Nations-Unies (ONU).

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker